Le printemps arrive – et avec lui, les pollens

La nature en éveil et le soleil apportent un nouvel élan : envie d’entreprendre des activités de plein air, sensations printanières et papillons dans le ventre sont au rendez-vous. Mais en cas d’allergie aux pollens, les sensations sont surtout ressenties au niveau du nez.

L’allergie aux pollens (rhume des foins) est la réaction allergique la plus fréquente sous nos latitudes. Les personnes allergiques réagissent à une ou plusieurs sortes de pollen, généralement aux graminées. Comme la période de floraison des graminées débute vers la fin avril et atteint son apogée entre mai et mi-juillet, il est à présent grand temps de faire de la prévention. Échapper aux pollens est en effet presque impossible. N’acceptez pas que les merveilleuses journées du printemps soient gâchées par des symptômes pénibles tels que le gonflement des yeux et des muqueuses nasales, des démangeaisons au niveau du nez et des yeux, la sensibilité à la lumière, des maux de tête et de la fatigue !

 

Vaincre le rhume des foins avec Similasan

Le nombre croissant de personnes souffrant d’allergies va de pair avec la prise de conscience en faveur d’un traitement aussi doux que possible. Dans ce contexte, les médicaments homéopathiques de Similasan représentent une solution bénéfique.

Les personnes qui développent une réaction aux plantes à floraison précoce telles que les noisetiers et les prairies sont confrontées dès le mois de février, mars au plus tard, aux symptômes désagréables d’une allergie aux pollens. Pour les personnes allergiques aux pollens des graminées, le rhume des foins ne débute qu’au moment où celles-ci développent des fleurs. Même lorsque le feuillage des graminées sèche et devient du foin, l’effet allergisant demeure.

Similasan Rhume des foins No 1 est indiqué en cas de rhume des foins aigu et chronique avec sensation de brûlure au niveau des yeux, tuméfaction des muqueuses nasales et oculaires, nez qui coule et qui démange. Il faudrait le prendre 2 à 3 fois par jour pendant toute la saison.

Similasan Rhume des foins No 2 est indiqué si le rhume des foins s’accompagne d’une atteinte importante des yeux ou de troubles des voies respiratoires. Si les yeux sont fortement atteints, une prise 2 à 3 fois par jour est conseillée (5-7 globules). En cas de difficultés respiratoires, la prise peut être augmentée jusqu’à toutes les demi-heures (une prise de 5-7 globules à chaque fois).

Similasan Rhume des foins No 3 s’utilise en cas d’hypersensibilité aux pollens des graminées. Selon l’intensité, il est possible de prendre jusqu’à une prise (5-7 globules) toutes les demi-heures.

Similasan Réactions allergiques des yeux aide lorsque les yeux sont rouges, démangent et brûlent et lorsque la conjonctive et les paupières sont enflées. Instiller 1 à 2 gouttes dans chaque œil en fonction des besoins.

                                                            

Prévenir, y penser maintenant !

Les préparations de Similasan contre le rhume des foins peuvent également être utilisées à titre préventif, tant pour les enfants que pour les adultes. Le traitement débute environ deux mois avant la survenue usuelle des troubles. Le cas échéant, il faut utiliser le médicament homéopathique de Similasan qui avait été efficace au stade aigu. En présence de fortes réactions aux graminées, l’aide vient souvent de Similasan Rhume des foins No 3.

1er conseil : Commencez le traitement préventif maintenant si vous êtes allergique aux pollens des graminées. En présence de fortes réactions aux graminées, l’aide vient souvent de Similasan Rhume des foins No 3.

2e conseil : Poursuivez également le traitement sans interruption lors de courtes périodes sans symptômes (p. ex. s’il pleut ou si vous êtes à un endroit où il n’y a pas de plantes allergisantes). Ces périodes sans symptômes servent également de prévention.